Vous arrive t’il de vivre et revivre les mêmes situations relationnelles ?
Vous arrive t’il de réagir de manière disproportionnée par rapport à certains événements ?

Vous réagissez à la situation actuelle, face à cette personne, dans cette situation d’aujourd’hui, en fonction d’expériences passées …

L’intensité de ce que nous ressentons, nous pousse à nous fier à nos anciens fonctionnements et la tentation est presque irrésistible parfois de trouver le coupable, le responsable de la situation vécue …dans la situation présente …

Et si au lieu de passer notre énergie à LUTTER CONTRE  la situation, la personne, l’événement, la société ou le monde … nous cherchions à nous en LIBERER ?

Ces situations que nous vivons, pour peu que nous acceptions d’y porter attention, sont des opportunités pour nous de nous exprimer, de les régler, de les libérer … de GRANDIR !

Chaque personne est unique et a une façon unique et originale de vivre son histoire.
Et pourtant …

 

1 – Notre avons tendance à répéter les mêmes scénarios

 

C’est d’abord par habitude que nous agissons de cette façon !

Nous avons vu, observé, appris à réagir ainsi depuis que nous sommes nés. Nous l’avons vécu et répété. Parfois nous avons d’ailleurs un sacré entrainement !

C’est plus confortable parce que nous connaissons cette façon d’agir ou de réagir, alors nous avons tendance à répéter, RE-PE-TER !

Des exemples ?

  • Aider pour rendre service, pour faire plaisir, pour être apprécié … pour être AIME
  • Adopter un style de discours, de vêtement, de vie, pour être accepté, pour être reconnu … pour être AIME
  • Maquiller, déguiser, travestir ses sentiments pour ne pas déranger, pour paraître fort ou pour attirer l’attention … pour être AIME

 Les habitudes deviennent des automatismes 
et des réflexes bien ancrés en nous ! 

 

2 – Nous n’imaginons parfois pas faire autrement…

 

Parfois nos habitudes sont tellement ancrées que nous n’imaginons pas qu’il puisse être possible de fonctionner autrement.

Peut-être avez-vous déjà pensé :

  • « Je suis comme ça.»
  • « C’est tout moi !»
  • « C’est pas maintenant que je vais changer… »
  • « On ne se refait pas ! »
  •  Vous pouvez même avoir dit, pensé ou eu l’impression que « c’est inscrit dans mes gènes ! »

Savez-vous que 80 % de ce que vous dites, faites et
pensez de vous n’est pas vraiment vous ?

3 – Nous avons tendance à résister au changement…

 

Nous avons souvent peur de nous dévoiler AUTREMENT. Prendre des risques, ça fait peur :

  • Peur d’être rejeté(e)
  • Peur d’être blessé(e)
  • Peur d’être jugé(e)
  • Et quoi d’autre ?

La peur peut nous amener à nous limiter aux schémas que nous connaissons même s’ils génèrent de la frustration ou s’ils nous conduisent à l’impasse.

Finalement, il se peut que nous choisissions de rester en quelque sorte dans une forme de sécurité, en évitant l’INCONNU.

4 – Trouver l’énergie de libération

 

Accueillir et accepter que des vécus du passé puissent avoir des effets sur le présent, ce n’est pas une évidence !

Accueillir et accepter que des vécus du passé puissent avoir des effets sur le présent ne signifie pas :
• Fouiller le passé, l’explorer et le comprendre dans ses moindres détails,
• Ni même chercher et trouver des coupables à ce que nous avons vécu,
• Et ce n’est pas non plus se retenir d’agir ou de réagir en contrôlant ses émotions, ses actions ou ses pensées.

Alors ?

Avez-vous remarqué que nous sommes le point commun
de toutes les situations que nous vivons ? Sans exception !

 

Alors peut-être pouvons nous imaginer cesser de chercher à l’extérieur de nous, ce qui est en nous ?

 

Peut-être pouvons nous imaginer apprendre à nous aimer, nous de l’intérieur et rayonner à l’extérieur ? 

Valérie Kervella